Menu

Découvrir Sainte Colombe

Le dossier

<- Retour aux actualités
  • Solidarités

    01/02/2017

    L’aide sociale se décompose en plusieurs volets : l’aide mise en oeuvre au niveau du département et au niveau de la commune. A chacun de ces niveaux s’inscrivent des actions propres et des participations financières.

     

    Au niveau départemental, la commune participe financièrement aux actions dévolues au conseil général, c’est-à-dire essentiellement le financement de la CMU, qui n’est pas une charge pour le budget de la sécurité sociale, comme beaucoup le croient, mais pour les départements. Cette participation est difficilement chiffrable car elle est financée par la part départementale des impôts.

     

    Nous sommes aussi, par définition, partenaires dans la gestion du parc de logements sociaux, que ce soit dans le cadre de l’OPAC (114 logements) que dans le cadre des logements propres à la commune (20 logements). Il s’agit d’une coopération technique dans l’élaboration des dossiers HLM et financière pour la part de construction du parc de logement par exemple. Il en va de même pour notre participation aux services de proximité de la MDR, qui assurent la permanence des assistantes sociales, de la PMI, de la MIFIVA, du pôle emploi, des CMP (Centre médico-psychologique). Là aussi, ces actions sont généralement financées par la part départementale de nos impôts locaux.

     

    Au niveau communal, il y a d’une part les actions financées par le budget communal, comme la halte-garderie, la garderie périscolaire, le centre de loisirs des “ Petits futés ” ainsi que des subventions à l’hôpital de Condrieu et à des associations caritatives (Restos du Coeur, Secours Populaire et Secours Catholique par ex.).

     

    Sur le plan intercommunal, la CCRC a les compétences “ petite enfance, jeunesse, emploi ” avec la gestion de la halte-garderie “ Tesselles et Martelines ”, le relais d’assistantes maternelles “ Les Premiers pas ”, la subvention du centre de loisirs des “ Petits Futés ”, la jeunesse avec Anim’jeunes pour les 11 à 17 ans, et le service emploi en collaboration avec la MIFIVA.

     

    • Programme local de l’habitat CCRC

    Des modalités d’aides de l’ANAH, (Agence nationale de l’habitat) des caisses de retraites et de la CCRC dans diverses opérations de rénovation de l’habitat ont été instaurées, tant pour les propriétaires habitants ou bailleurs que pour les locataires.

     

    Pour tout renseignement l’agence SOLIHA tient une permanence le 3e mercredi du mois de 14 h à 16 h. 

    Contact : mairies de Condrieu et Échalas.

     

    A cela s’ajoute la dotation au CCAS qui s’occupe de l’A.l.A.D., du repas de fin d’année et des colis pour les seniors de la commune et des maisons de retraite, ainsi que des sorties et spectacles, de l’animation à l’hôpital de Condrieu, des repas à domicile et des téléalarmes.

     

    Enfin, le CCAS finance aussi les secours d’urgence aux personnes en difficulté en réglant des factures de premières nécessités.

     

    >> Voir le dossier complet

Numéros utiles

Plan de ville

Bulletin

Etat civil